https://www.facebook.com/pg/snudifo...

|couper{150}|attribut_html)" />

SNUDI-FO 44
2 place de la Gare de l’Etat 44200 NANTES / 02 28 44 19 20 / snudi44fo@gmail.com
https://www.facebook.com/pg/snudifo...


Lettre au Ministre
Publié; le 23 septembre 2012, mis à jour le 4 octobre 2012 | SNUDI-FO 44

Montreuil, le 23 septembre 2012

Objet : formation des professeurs des écoles stagiaires

Monsieur le Ministre de l’Education nationale,

Nous tenons à vous alerter sur un sujet très préoccupant qu’est la formation des professeurs des écoles stagiaires.

Nous tenons à vous rappeler dans un premier temps que nous sommes fermement opposés à la masterisation de la formation et à son corollaire, la réduction drastique du temps de formation. Mais il est à déplorer que même la loi n’est pas respectée.

Celle-ci impose un tiers de formation prise sur les obligations de service de ces personnels. Force est de constater qu’il y a de très grandes diversités entre les départements (même entre les départements d’une même académie).

Certains DASEN (très peu nombreux) respectent le cadre de la loi et proposent bien un tiers de formation pris sur les obligations de service (Côtes-d’Armor). Mais la plupart imposent des formations en dehors des obligations réglementaires de service, mettent les stagiaires dès la rentrée dans une classe en responsabilité… (Rhône, Vaucluse…) Dans les cas les plus extrêmes (Seine-Saint-Denis), seuls quatre jours sont prévus sur les obligations de services, les autres temps de formation se faisant les mercredis, voire les samedis…

Outre le fait que les collègues qui « subissent  » ces formations n’ont jamais le temps de se poser, de prendre du recul par rapport à leur pratique, n’ont plus de temps pour eux, ces grandes diversités de formations ont pour conséquence une grande inégalité quant à la formation sur tout le territoire et une extension sans fin de leur temps de travail.

Vous comprendrez donc que nous souhaitons que vous revoyez tous les licenciements qui ont pu avoir lieu en juillet et août et permettiez à ces personnels de refaire une année – voire d’être titularisés au vu de la formation dont tout le monde s’accorde à dire qu’elle n’est pas adaptée.

Nous vous demandons donc de veiller à ce que le minimum du tiers temps de formation pris sur les obligations réglementaires de service soit effectivement respecté dans tous les départements.

Nous vous remercions de l’attention que vous porterez à ce dossier et vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en notre parfaite considération.

Norbert TRICHARD Secrétaire général

cale






SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo