https://www.facebook.com/pg/snudifo...

|couper{150}|attribut_html)" />

SNUDI-FO 44
2 place de la Gare de l’Etat 44200 NANTES / 02 28 44 19 20 / snudi44fo@gmail.com
https://www.facebook.com/pg/snudifo...


Refondation = dénationalisation de l’Ecole
Publié; le 6 septembre 2012, mis à jour le 27 septembre 2012 | SNUDI-FO 44

Rythmes scolaires, Rapport Reiss, EPEP, Appel de Bobigny, Refondation de l’école…

Les pièces du puzzle pour dénationaliser l’école, pour liquider le statut des enseignants, fonctionnaires d’État sont toujours en place !

Suite au lancement de la concertation « refondons l’Ecole de la République » en lien direct avec la question des rythmes scolaires, le Snudi FO 44 invite tous ses syndiqués à relire ses déclarations à propos de l’appel de Bobigny de 2010 qui était déjà « un grand projet national pour l’enfance et pour la jeunesse », un appel « pour un grand débat national » pour « une loi d’orientation » pour l’éducation. (à lire dans son intégralité sur notre site) Le SNUDI Force Ouvrière n’est pas opposé par principe à un débat sur l’école publique mais il pose comme préalable le maintien du caractère national et du statut d’enseignant fonctionnaire d’État, seuls garants des missions de l’école publique et laïque républicaine au nom des principes de Liberté et d’Egalité.

Depuis plusieurs années d’abord dans divers articles* et finalement jusque dans les instances paritaires où les inspecteurs d’Académie représentent officiellement la République le principe d’égalité a été remis en cause au nom de l’équité. Ce n’est pas un hasard, car ce principe d’égalité renvoie à la loi et donc aux moyens nécessaires à son application. Le principe d’équité renvoie quant à lui à la morale qui permet d’une part, d’éviter cette épineuse question des moyens et d’autre part d’ouvrir la porte à divers groupes de pressions …

*extraits de l’appel de Bobigny : « Garantir dans le respect de la Laïcité le droit à l’éducation pour chacun et pour tous et donc l’équité dans l’accès à l’éducation … ; en dépassant le droit formel à l’égalité des chances » ; « Nous proposons que le principe d’équité guide TOUTES les décisions » ; « l’égalité des chances est basé sur un quiproquo … qui ne crée pas forcément une société juste. »

Sur ce sujet un complément à l’intervention du Snudi-FO 44 au CTSD du 5 09 2012
Une application stricte des seuils pour la carte scolaire a encore été contestée lors du CTSD de rentrée. Le Snudi FO 44 a alors rappelé « le principe de faveur** » qui peut s’exprimer de la façon suivante : _ « Lorsque deux normes (règles) sont applicables, il faut retenir la plus favorable aux salariés. »
... et a annoncé qu’il accepterait évidement tout aménagement au principe d’égalité de traitement des écoles à la condition que ces dérogations bénéficient aux écoles et aux collègues concernés sans porter préjudices à aucune autre écoles.
**Dans le privé c’est ce principe qui a permis la mise en place de convention collectives d’entreprises plus favorable que les conventions de branches

Pour la FNEC FP-FO, le projet de concertation veut cacher la réalité de la rentrée 2012, dans un « dialogue » incessant mobilisateur d’énergie. Notre fédération ne pratiquera pas la recherche du consensus unicitaire et corporatiste et continuera d’affirmer que pour améliorer le système scolaire les solutions sont simples : il suffit de donner les moyens pour l’ouverture des classes nécessaires pour un maximum de 25 élèves par classe, pour recruter et former les enseignants nécessaires, créer les structures spécialisées nécessaires pour prendre en charge les élèves en grande difficultés avec des personnels enseignants et de santé qualifiés.

Quant au financement, il faut affecter à l’école publique l’ensemble des fonds publics qui financent l’école privée et remettre en cause les milliards d’Euros d’exonérations patronales qui fabriquent le déficit public servant de justification à la destruction de tous les acquis sociaux des salariés, dont les retraites.

Ce sont ces revendications que le Snudi FO 44 rappellera lors des concertations locales « refondons l’Ecole de la République ».

À tous les enseignants, tous les laïcs, tous les républicains, qui veulent défendre cette école publique laïque et républicaine : rejoignez FORCE OUVRIÈRE !

PDF - 107.4 ko
pdf pour impression
cale






SPIP 2.1.26 [21262] habillé par le Snudi Fo